Go to  Advanced Search

L'esthetique artistique de J.-K. Huysmans

Show full item record

Files in this item

Files Size Format Description   View
UBC_1972_A1 M35.pdf 14.67Mb Adobe Portable Document Format   View/Open
 
Title: L'esthetique artistique de J.-K. Huysmans
Author: Maingon, Charles
Degree Doctor of Philosophy - PhD
Program French
Copyright Date: 1972
Abstract: Le but de cette these est d'une part d'etablir l'etendue et l'importance' de la critique artistique de J.-K. Huysmans et, d'autre part, de definir l'esthetique d'un ecrivain qui joua un grand role au moment ou la peintureet l'art en general connaissalent de grands bouleversements. Les Goncourt, Zola et Schopenhauer eurent, en matiere de critique d'art, une certaine influence sur Huysmans. Mais c'est surtout Baudelaire qui marqua l'esthetique de l'auteur d'A rebours. Tres tot, Huysmans loua les efforts novateurs des Impressionnistes. Avide de modernisme, il est quelque-fois injuste pour de grands precurseurs tela que Courbet, Manet et Millet. Condamnant les '*officiels" qui se cantonnaient dans des specialites perimees, Huysmans encourage les tendances au modernisme dans les domaines artistiques les plus varies —dessin, illustrations de livres, affiche, sculpture et architecture. Ayant compris tres vite que le Naturalisme menait a une impasse, Huysmans se fait le heraut d'un mouvement plus conforme a ses gouts —le Symbolisme. A rebours est un roman symboliste ou l'esthetisme tient le premier role. Nous y retrouvons la plupart des themes de la litterature et de l'art symbolistes. S'oucieux d'aborder des domaines romanesques inexplores, Huysmans laisse percevoir son interet pour le satanisme et pour le mysticisme. Le choix des oeuvres d'art qui decorent la retraite de des Esseintes est explicite. Au moment ou les recherches quasi-scientifiques de Seurat aboutissent au Pointillisme, Huysmans se retire de Ia vie artistique conteriporaine. Il a salue auparavant deux genies un peu en marge de l' Impressionnisme -Degas et Cezanne. Les peintres symbolistes Redon et Moreau son apprecies par Huysmans pour leur fantastique. Parmi les peintres anciens, il est surtout sollicite par les novateurs de tendance baroque tels que Rembrandt, El Greco, les freres Le Nain, Goya et Delacroix. Une breve excursion dans le satanisme fait apprecier a Huysmans les peintres de l'Ecole de Florence. A la merne epoque, il decouvre La Crucifixion de Grunewald a Cassel qui determine sa conversion de l'indifference au catholicisme. Cette conversion lui fait juger severement les oeuvres profanes et exalter les peintures mystiques, enyparticulier celles de Fra Angelico. Mais c'est surtout chez les Primitifs flamands et allemands que Huysmans decouvre des oeuvres qui concilient le mysticisme et un naturalisme haut en couleurs. La phase baroque du Gothique, le style flamboyant, fascine Huysmans qui en a decrit dans ses oeuvres la peinture, la sculpture et l’architecture. Expressionniste par son style et par ses images, Huysmans est un annoncieteur de l'art moderne. Cas exceptionnel dans la litterature franchise, il s'est montre resolument anti-classique et a fait decouvrir a ses contemporains de grands artistes de tendance baroque comme Grunewald. II a pressenti les violences et les audaces du Fauvisme, de l'Expressionnisme et du Surrealisme. Bien qu'il ne fut pas un theoricien de l'art, aucun domaine de l'esthetique ne lui fut etranger.
URI: http://hdl.handle.net/2429/32819
Series/Report no. UBC Retrospective Theses Digitization Project [http://www.library.ubc.ca/archives/retro_theses/]
Scholarly Level: Graduate

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record

All items in cIRcle are protected by copyright, with all rights reserved.

UBC Library
1961 East Mall
Vancouver, B.C.
Canada V6T 1Z1
Tel: 604-822-6375
Fax: 604-822-3893